Lab

AtWork Lab Florence

Lab

AtWork Lab Florence

Florence, Italie
14 - 15 mai 2015

Partenaires:

Polimoda

Thème:

“How to make ideas happen” / "Comment réaliser les idées "

Leader:

Ou Ning, Maria Sebregondi

“How to make ideas happen” (“Comment réaliser les idées”) est le thème de cet atelier de Atwork animé et introduit par l’artiste et intellectuel chinois Ou Ning en conversation avec Maria Sebregondi – créatrice de la marque Moleskine. La conversation déclenchera le processus d’auto-réflection dont l’expression créative aboutira avec un carnet que chaque participant réalisera pendant le workshop.

L’AtWork Lab de Florence a été co-créé par Moleskine Foundation et par Polimoda dans le cadre du Bishan Project: The New Rural Reconstruction Movement, une exposition personnelle de Ou Ning qui raconte l’évolution de la communauté de Bishan, que l’artiste a commencé à concevoir en 2010 sur un carnet donné ensuite à la collection de carnets d’artistes de Moleskine Foundation. Le carnet nous met sur les traces de la pensée de l’artiste et des auteurs qui ont formé la communauté de Bishan avec lui. Page après page, l’imagination prend une forme hybride entre l’histoire et le présent : des constructions traditionnelles à côté de grafisme vectoriel, des motifs iconographique de la tradition rurale et de la culture pop.
Cette exposition personnelle fait partie de Momenting the Memento, édition 2015 de la conférence annuelle de IFFTI 2015.

“L’utopie c’est faire de ton mieux et de le réaliser”

Ou Ning, leader du AtWork Lab Florence

Le workshop

Le workshop de deux jours a eu lieu pendant la conférence à la Bibliothèque Nationale Centrale de Florence.
Le village de Bishan, un prototype de communauté pour un retour à la vie rurale dans le sud-est de la Chine, conçu par Ou Ning sur un carnet Moleskine, raconte d’un lieu inattendu. Un endroit créé par un artiste qui a réuni des intellectuels, d’autres artistes d’avant-garde, designers et étudiants des grandes agglomérations métropolitaines chinoises, et des artisans, des architectes, des musiciens, écrivains et metteurs en scène, qui partagent la même vision. Une vision qui est devenue en peu de temps, une réalité, une vie quotidienne qui contamine les anciennes traditions avec le futur de la Chine.

Inspiré par le travail de Ou Ning et par le discours de Maria Sebregondi un groupe de 20 étudiants de Polimoda, tous de formations très différentes, ont participé au workshop, échangeant leurs réfléxions sur comment réaliser les idées et où cette expression créative a abouti avec un carnet que chaque participant a réalisé pendant le workshop.

“Comment réaliser les idées? En abandonnant les règles et les structures et en récupérant la dimension de liberté qui est proche de celle du chaos primordial”

Giada Pasqualetti, participante de AtWork Lab Florence

Les leaders

L’action artistique de Ou Ning comprend plusieurs disciplines. En tant qu’activiste il a fondé U-thèque, une organisation indépendente de films et de vidéos. En tant qu’éditeur et graphiste, il est connu pour son livre précurseur, New Sound of Beijing. Comme commissaire d’exposition il a lancé la Biennale Get It Louder (2005, 2007) et The sound project dans l’exposition China Power Station, organisée en collaboration avec la gallerie Serpentine de Londres et le Musée d’Art Moderne Astrup Fearnley d’Oslo. En tant qu’artiste il est connu pour le projet de recherche urbaine San Yuan Li, commissionné par la 50ème Biennale de Venise en 2003, et Da Zha Lan, voulu par Kulturstiftung des Bundes. En 2009, il a été nommé commissaire d’exposition en chef pour la Biennale de Shenzhen & Hong Kong d’urbanisme et d’Architecture (Biennale BSHK) et il a été choisi pour faire partie du jury pour le 8ème Benesse Prize à la 53ème Biennale de Venise.

Maria Sebregondi est la créatrice de la ligne de carnets Moleskine dans les années 90, elle dirige depuis 2007 le capital de marque et la communication de Moleskine SpA. Elle a exercé auparavant une profession libérale en tant que conseiller de communication stratégique et de concept de produit. Elle a collaboré à plusieurs projets formatifs liés à la créativité et à l’innovation pour les entreprises et les institutions. Auteure d’essais socio-anthropologiques sur les mutations contemporaines et de nombreux articles publiés sur journaux et revues; particulièrement attentive aux nouveaux langages, elle a travaillé avec l’écriture dans plusieurs domaines : écriture créative, rédaction publicitaire et communication, essai et traduction littéraire. De ces activités professionnelles ont découlé nombreuses expériences d’enseignement auprès d’Universités publiques et privées. Elle est associé promoteur de la Fondation sans but lucratif Moleskine Foundation et membre de OPLEPO Opificio di Letteratura Potenziale.

“AtWork est la possibilité d’un bouleversement positif”

Rodolfo Bargelli, Professeur à Polimoda

The experience

From an idea to the reality. From a utopian inspiration on the pages of a notebook to a real creative community. As in the case of Bishan and in the creative and activist process triggered by Ou Ning, also in AtWork the notebook becomes a mental and physical place that gathers the ideas born in the moment, putting together a group of students from various countries, which become another small community “at work”.  The community that continues to grow, to evolve and to create inspirations that could bring to the most unexpected places and realities.

AtWork Lab Florence with Ou Ning

Liste des participants

  • Virginia Boni

  • Leon U Chong

  • Dary Golova

  • Anish (Max) Gowriah

  • Oliviana Guerra

  • Giada Lippi

  • Sofia Mollberg

  • Evi Olde Rikkert

  • Yfke Ossentjuk

  • Valentina Pais

  • Giada Pasqualetto

  • Kim Tiziana Rottmuller

  • Diana Shakhanova

  • Yan Wen

  • Ekaterina Veronina

  • Pan Gao

  • Giulia Farencena Casaro

  • Jia Qi Cheng

  • Enseignants
    Aurora Fiorentini, Rodolfo Bargelli, Polina Stepanova

  • Facilitatrices
    Marialisa Cornacchia, Marcella Mazzetti

Partenaires

Ce que l'on dit de nous

Partager